lundi 29 septembre 2008

Question pour un champion


Imaginons que vous êtes dans une cage, aux barreaux de laquelle je fixe un cylindre d'environ 40 cm de long et 2 cm de diamètre. Ce cylindre possède une seule ouverture en haut par laquelle je passe votre friandise préférée qui tombe donc au fond. Comment la récupérez vous (vous ne pouvez pas renverser le cylindre bien évidemment)? Vous prenez des outils? Vous testez la télékinésie? Regardez plutôt comment s'y prend notre proche cousin le chimpanzé :


video

Y aviez vous seulement pensé :) ? Genius non?

_________________________________________________________________

Cette vidéo a été tirée par moi-même à partir de l'emission National Geographic "Ape Genius"

The beauty of life

Cette année, j'ai commencé les cours sur le développement, et vraiment c'est quelque chose de superbe. Juste pour vous le montrer, j'ai réussi à trouver une vidéo vue en cours sur le développement de Xenopus laevis, autrement appelé Xénope, amphibien anoure d'Afrique australe.

Xénopus laevis

Sur cette vidéo, vous pourrez voir toutes les étapes du développement de la cellule œuf jusqu'à l'éclosion du petit têtard de xénope. On assiste notamment à la phase de clivage, correspondant aux nombreuses divisions cellulaires synchrones de la cellule (2,4,8,16...cellules) , ensuite nous avons la gastrulation avec la mise en place des différents feuillets embryonnaires (endodermes, ectodermes, mésodermes), la neurulation avec mise en place du système nerveux et enfin l'organogénèse avec la structuration des organes et des tissus.
Même si vous n'avez strictement rien compris aux mots que je viens d'employer vous pouvez toujours apprécier cette vidéo juste en admirant la précision, la beauté et l'exactitude avec laquelle la nature crée un nouvel être vivant.



Malgré mes recherches je n'ai réussi à trouver que cette vidéo sur laquelle quelqu'un a eu la "brillante" idée de rajouter une musique...Sorry for that.

video

Pour plus de détails ou pour les questions, je vous conseille quelques sites comme wikipédia, ou alors contactez moi pour plus de détails :)
Enjoy.

dimanche 28 septembre 2008

La plante de la resurrection

Le monde végétal peut sembler beaucoup moins vivace et changeant que le monde animalier. C'est s'y tromper sévèrement sur les lois de dame nature. Le règne végétal réserve lui aussi des bijoux de sophistication, et son lot de surprises. C'est le cas par exemple de cette plante, confusément appelée plante de Jerico en référence à la ville biblique qui renaissait de ses cendres, Selaginella lepidophylla fait partie de ces plantes qui ont évolué dans les conditions drastiques que peut parfois donner l'environnement. Elle vit dans le désert de Chihuahua en bordure du Mexique et des États Unis du sud avec pour voisinage différents cactus et plantes habituées à des températures variant de -30 à +40°C et quelques millimètres de pluie par an.

Désert de Chihuahua

Comme nous l'avions vu dans mon sujet sur la transpiration des plantes, la dessiccation est un véritable danger pour la plante et survivre dans un désert requiert une bonne dose d'astuce pour les végétaux. Ainsi celle-ci va faire la morte. Vrai, elle va se dessécher jusqu'à conserver que 3% de sa masse ! Elle diminue sa surface en se repliant sur elle-même formant une petite boule sèche. Elle rentre donc dans une dormance, où son activité métabolique est au minimum et elle peut rester comme ça (très) longtemps (50 ans selon certaines sources). Mais mieux, si jamais la sècheresse s'éternise, la dessiccation sera telle que ses racines se détacheront du sol, et pof! Elle va tout simplement déménager au gré du vent jusqu'à s'installer dans un bled plus accueillant. Quelques gouttes d'eau suffiront pour rendre vie à cette plante, en quelques heures, elle se redéploiera entièrement et se reverdira comme si jamais rien ne s'était passé d'où son surnom de plante de résurrection. Cependant, cette plante n'est pas non plus Highlander, si la sècheresse est trop dure, elle finira tout de même par mourir.


S. lepidophylla en forme dormance à gauche et hydratée à droite

Donc les espèces de boule de foin que l'on voit voler dans les westerns, ben c'est peut-être une Sélaginella lepidophylla qui passait par là pour voir du pays en attendant de trouver un nouveau coin pour s'enraciner?


Vidéo d'une réhydratation de S. lepidophylla

video

Tigre vs Singe

J'avais vu cette vidéo il y a un moment dans un reportage animalier et j'ai réussi à la retrouver pour vous (désolée pour la qualité). C'est une vidéo selon moi assez extraordinaire compte tenu du fait que ce sont deux espèces totalement différentes qui se confrontent ici. D'un côté nous avons deux petits tigrons d'Indochine et de l'autre un singe qui nous présentent ici une superbe partie de jeux. Je vous laisse juger par vous même ce grand moment d'interaction inattendue entre ces deux espèces.

video

vendredi 5 septembre 2008

Biochimie, mon Amour...

He oui, c'est la rentrée, réjouissons nous ! Les horaires intenables, les plannings qui changent toutes les 2h, les informations que les gens trouvent tu sais pas où et quand, et entre tout ça, le début des cours ma foi ! Après près d'un mois sans rien écrire, loin de Paris et de sa pluie, me revoilà bronzée sur les bancs de la fac. La transition est rude, et pour bien nous faire comprendre que ça commence et que ça va ch*er, mon premier cours fut celui de ma matière certainement favorite en partant de la fin de ma liste : la biochimie. Haaaaa, que d'heures à regarder en l'air, à me dire "de toute façon j'capte que t'chi" ou encore "mais de toute façon, qu'est ce que j'm'en fiche moi du cofacteur bidule qui fait truc muche???".

Ceci dit, je ne peux que me rendre à l'évidence, même dans les matières qui ne sont pas dans mon Top 3, je ne peux nier que cette science recelle d'un paquet de choses extraordinaires qu'il faut tout de même mentionner. Par exemple, avec la biochimie, vous pouvez comprendre pourquoi la soie des araignées est l'un des matériaux les plus résistants du monde (et ouais, la structure en feuillet béta y est pour quelque chose mes amis), ou encore, vous pouvez apprendre que dans les aquaporines (ces protéines qui font passer l'eau entre le milieu et l'intérieur de la cellule), les petites molécules d'eau sont une à une guidées et placées dans le bon sens par d'adorables petits acides aminés.


Les têtes dépingles en gris, représentent les phospholipides constituant la membrane cellulaire. En jaune, l'aquaporine à l'intérieur de laquelle les molécules d'eau passent bien en ligne et en silence.

En fait à bien y réfléchir, la biochimie, c'est une science absolument merveilleuse, on comprend enfin le pourquoi du comment que c'est possible, mais comme toutes les sciences qui s'intéressent au détail : c'est affreusement fastidieux. Mais aujourd'hui, j'ai encore eu l'une de ces illuminations en cours où je me dis "rah, c'est dingue la vie" quand le prof a mentionné une enzyme, portant le poétique nom d'anhydrase carbonique. Cette enzyme a pour boulot de transformer le gaz carbonique et l'eau en hydrogénocarbonate et proton :

CO2+H2O ---> HCO3- + H+

Et j'peux dire que Flèche (le petit garcon dans les Indestructibles) peut s'cacher devant cette petite enzyme. Cette réaction que je vous ai présentée, elle la fait avec un kcat = 9.10 puissance 7 sec-1, et là vous vous dites "gné???", mais cette valeur veut tout bonnement dire qu'elle transforme 90 millions de molécules de substrat à la seconde!!!! Et cette réaction se passe dans toutes vos cellules, à tout instant, avec des milliers d'enzymes au travail, je vous laisse compter le nombre de transformations au total ) .