samedi 25 octobre 2008

L'art de la science

"[...] Aucun point commun entre science et art?

Voire...Le grand Poincaré (Henri, le mathématicien !) a dit :"Il faut faire des mathématiques en artiste". Et l'extraordinaire Pierre-Gilles de Gennes, lauréat du prix Nobel de physique, prônait un "style", en science. Ce qui est certain, c'est que l'activité scientifique fait une sélection dans l'ensemble des questions posées à la curiosité humaine, et, même, un choix dans les mécanismes possibles. Albert Einstein, comme avant lui le physico-chimiste britanique Michael Faraday (connu pour sa cage, surtout, mais qui découvrit aussi le benzène, et l'induction électromagnétique qui fait marcher tous les moteurs électriques), avaient dans l'idée que ce qui était simple était plus probable que ce qui était compliqué. Une question de style, à nouveau : une question de goût, une question artistique.

Ce qui nous conduit à Bilbao, au coeur de l'exposition Guggenheim, où sont exposées les sculptures gigantesques de Richard Serra, qui nous obligent à y pénétrer ! Tout comme le roman bien fait (classiquement) où la première page nous happe. Tout comme l'accord qui lance le chant...dont nous voulons absolument entendre la totalité. L'art capte ! Pourquoi? La construction, la structure qui est proposée suffit-elle à stimuler dans notre cerveau un mécanisme ancestral. C'est un fait que quelques étoiles dispersées dans le ciel nous font suivre des segments...pour finalement reconnaître des casseroles qui n'y sont évidemment pas. Est-ce cela l'art, finalement : proposer des structures que notre cerveau, machine à reconnaître des "formes" ne peut s'empêcher d'aller rechercher?"

J'ai extrait ce texte de l'article "Eloge de la connaissance!" écrit par le chimiste Hervé This, dans la toute nouvelle revue culturelle que je vous conseille "Delicious Paper".

3 commentaires:

  1. Omar, Jeanne et Serge26 octobre 2008 à 17:59

    Hé Lydie en lisant ton éblouissant article j'ai fini par me demander si l'art c'était pas une espèce de religion mais "innocente". J'veux dire que comme la religion elle crée de la matière à partir de rien, des régles, des lois, des techniques, des courants. La religion chrétienne elle se donne comme mission de célebrer Dieu et de répandre son message, l'art c'est de créer du beau (ouais c'est naif), c'est-à-dire deux trucs qui sont debiles et qui servent à rien. Mais comme on a rarement vu des guerres declenchées au nom du beau alors je me disais qu'au final l'art c'était peut-être la seule religion qui mérite qu'on lui accorde l'amour et respect. T'en penses quoi mademoaselle?

    RépondreSupprimer
  2. J'suis mdr du "des trucs débiles et qui servent à rien".
    -"Là on a rien fait et là non plus".

    Art et religions, deux fruits de notre esprit. C'est certainement leur plus grand mais aussi unique point commun. Les deux ne naissent pas de la même façon et n'ont pas les mêmes buts je pense. L'art est la création et l'appréciation d'œuvres considérées comme belles ou du moins stimulantes intrinsèquement, on ne sait pas pourquoi, mais certaines peintures nous perturbent, des musiques nous plongent dans des états seconds etc. Le religion est une transmission d'idées, de croyances et on y croit plus ou moins selon sa personnalité. Je pense que tout le monde peut apprécier l'art, alors que pas tous ne peuvent / veulent apprécier la religion.

    Je pense donc que l'art n'est pas une religion, il est bien plus puissant car intime à chaque tout être humain sur cette planète et n'a besoin d'aucun messager pour se transmettre...

    RépondreSupprimer
  3. Je rajouterais que je ne trouve pas l'art inutile, je trouve au contraire que c'est un élément libérateur, rassurant, et vraiment essentiel à la bonne santé d'un être et d'une société :)

    RépondreSupprimer

Ce site n'étant pas un panneau publicitaire, je vous prie de ne pas faire de publicité pour d'autres sites, produits, et autres, sans liens avec mon blog. Merci